Accessibility Tools

17 Juin 2024

Le jour J de la Paëlla, 5 morses se préparent pour plonger ; Gisèle, Martine, Henri, Marc, Alain et Claude.

Gisèle reprend la plongée 6 mois après sa chute en vélo sur la route de Callelongue. Chute où elle s’est cassée un minuscule petit os du pied qui l’a immobilisé pendant tout ce temps. Un peu inquiète pour le palmage car elle n’a pas encore récupéré toutes les fonctions du pied.

Nous prenons le Toine et comme il fait très beau dans notre coin, car vers St marcel et la Valentine se sont les chutes d’eau, nous partons vers Planier dans l’idée de faire le Dalton. Seulement en arrivant il y a déjà 3 bateaux sur le site, donc on se rabat sur le Chaouen où l’on est seul.

On forme 2 palanquées de 3. Je plonge avec Gisèle et Alain, la visibilité est très moyenne et l’eau s’est un peu réchauffée entre 15 et 14°. On constate que le Chaouen s’écroule de plus en plus.

Notre palanquée ne voit pas grand-chose, essentiellement des multitudes de spirographes et d’Anthias, une petite murène et un petit chapon très craintifs qui ne se laissent pas photographier. Tant pis pour eux !

010203

Sandrine et Gégène nous gardent la maison pendant qu’on plonge.

A notre retour, c’est pizza commandées par notre fidèle Gégène et tarte à la tomate de Sandrine.

Tous les gars s’en vont, reste plus que les 3 filles qui balayent, astiquent le club, ce soir on a grande fête.

Après le grand ménage un petit sieston pour nous trois, une dans la grande salle, l’autre sur le banc de la cour, et moi dans la voiture. Il faut être d’attaque pour aider notre chef cuisinier.

Pierre le cuistot arrive accompagné des Blais. Après avoir installé le trépied à gaz et de la grande poêle, notre chef commence à nous donner les directives ; couper la viande, les poivrons, les faire frire, cuire les moules... Bref chacun sa tâche, on s’active !

03BIS04

Les Martines  la Friture

Le ciel commence à s’assombrir. Flute ! On va l’avoir cette pluie annoncée depuis plusieurs jours. Effectivement au moment de la grande friture, il commence à pleuvoir, les quelques gouttes d’eau qui tombent dans la poêle font crépiter dangereusement l’huile chaude. Henri nous trouve une bâche et avec Pierre, nous installe un abri de cuisson.

06

On commence sérieusement à réfléchir, où dresser les tables pour recevoir nos 35 personnes ? Sur la terrasse ou en bas sous le hall d’entrée ?

La pluie s’arrête, le ciel s’éclairci. Ouf !

On va pouvoir faire notre fête sur la terrasse. On s’empresse de mettre le couvert et pour la petite histoire, on se rend compte qu’il n’y a pas assez de couteaux. Trente-un trente-deux, ça sera 1 couteau pour 2. (Avis aux adhérents le club est preneur d’un débarras de couteaux !)

Tout est prêt, nos convives arrivent, Pierre lance la paella pendant l’apéro, Luc nous sauve en achetant sur la route, 4 baguettes de pains qui nous manquent.

070810

Notre président nous lance un bon appétit, c’est parti, on déguste la bonne paëlla.

1112

Une belle fête qui nous réunit tous. François a décidé d’en faire une à chaque début et fin de saison. Super !

1314

1516

1718

Merci à François et Pierre pour les courses, merci aux Blais, à Gisèle et Sandrine pour leur efficace et précieuse aide. Et félicitations au chef cuistot.

Martine Malègue