A- A A+
6 juillet 2020

29 octobre 1953 - déclaration de l'Union Sportive des 1er et 3ème cantons  avec une seule activité pratiquée, le football. Dès son origine l’association a choisi de s’affilier à la FSGT, fédération dont les objectifs correspondaient parfaitement à ceux fixés à l’association par ses fondateurs.

1959 - les dirigeants de l’association et ceux de la "Mutuelle des Travailleurs des B.d.R.", décident de conjuguer les efforts de leurs organismes pour le développement des activités physiques et sportives. L'association intégre les deux activités que la mutuelle proposait déjà depuis quelques années à ses sociétaires et change d'appellation pour devenir  "Mutuelle Sports". Très rapidement d'autres activités sont créées (la montagne, la plongée sous-marine, etc...).

1964 - l’association compte déjà 10 disciplines et 750 licenciés. Ce développement lui permet de prendre très rapidement une place importante dans la vie associative marseillaise.

1967 - afin de mieux correspondre à la diversité de ses activités, l’association prend le nom de Mutuelle Sports et Loisirs et Culture. 

1972 - forte de 25 disciplines et de 1500 adhérents, l'association reçoit "l'oscar du meilleur club de l'année" décerné par les journalistes sportifs de la région.

1974 - pour des raisons d’organisation interne des mutuelles, la partenariat qui liait l’association à l'"Union Mutualiste des Travailleurs des B.d.R." est transféré à la "Mutuelle Générale de Marseille" En effet, de nombreux autres clubs de même type sont nés entre temps à l'initiative de mutuelles locales ou d'entreprises du département (Marignane, Port de Bouc, Berre, Prior, Coder, etc...). Cette décision est l'occasion d'un nouvel essor de l’association qui, parallèlement à la mutuelle entame une politique de décentralisation dans divers quartiers de la ville. 

1980 -  l'association rassemble plus de 3600 adhérents répartis dans 38 disciplines ce qui en fait l'association sportive et culturelle la plus importante du département.

1986 - la mutuelle dénonce le bail du gymnase "Caisserie" dans le 2ème arrondissement, qui hébergeait les activités d’arts martiaux, la gymnastique d’entretien, le culturisme et l’escrime, ce qui entraîne l’arrêt de ces activités. C'est un coup rude pour l’association qui perd ainsi brutalement une part importante de ses adhérents.

1987 : Mutuelle Sports, Loisirs et Culture devient Marseille Sports Loisirs Culture.

1987 -  la nouvelle législation sur la mutualité (code de la mutualité) interdit à tout organisme ne dépendant pas de ce code d'utiliser le terme "mutuelle" et ses dérivés. L’association est contraine de changer de nom et,. afin de conserver le sigle M.S.L.C. prend l'appellation "Marseille Sports Loisirs Culture".

1988 -  nouveau coup dur, la mutuelle se sépare des locaux de la rue d'Arcole (6ème) qui abritaient le siège de l'association ainsi que sonCentre Sportif et Culturel "Arcole" avec les activités de danse, de gymnastique et l'ensemble des activités culturelles (musique, photo, peinture, théâtre, etc). C'est à nouveau un choc terrible pour l’association qui perd ainsi tout un pan de son activité, ne conservant plus que les activités de compétition et de pleine nature. Malgré ce, le dynamisme de ses dirigeants lui permet de faire face et de poursuivre son activité, mais dans des conditions beaucoup plus difficiles et avec un effectif considérablement réduit qui limite fortement ses moyens.

L’association s'est depuis stabilisée avec un effectif d'environ 250 membres répartis dans quatre activités principales. 

Petites annonces MSLC