Faut pas nous pousser trop pour trouver des prétextes, encore moins pour une plongée de nuit sur le Liban, et en tout début de mois de novembre …

Plongée de nuit à la belle saison ? Même pas peur, la tribu des « craint dégun » a encore frappé en ce vendredi 5 novembre, puisque pas moins de 14 plongeurs pour s’immerger sous un ciel étoilé.

L’alibi : en or, imparable, une plongée pour nos niveaux 2 (certes, ça pourrait avoir un goût de réchauffé, car depuis quelques mois qu’ils ont brillamment obtenu leur niveau …) avec en prime, deux de leurs monitrices !

Un club de privilégiés,  ces Morses, depuis le temps qu’on vous le répète … Et après, on dit que le Marseillais exagère, pourtant pas moins de la moitié du bateau est composée de moniteurs, dont certains très gradés : on les chouchoute pas nos niveaux 2 ?

Vous voulez quoi en plus ? La bouée de mouillage, pile sur l’épave, descente confortable.

La température de l’eau ? 18°C, très correct.

Un spéléo qui se remet à l’eau toutes lumières allumées, pourquoi ai-je pris mon phare ? Sûr que je ne risque pas de le confondre avec un autre plongeur, mon binôme. Hervé en a profité pour faire quelques images, et Christian lui n’a pas hésité à filmer : ça donne quoi ? On attend de voir ça.

Le Liban, Martine et Philippe (le grand) ils vont bientôt mieux le connaître de nuit que de jour !

Cette plongée ? Un prélude à l’aïoli du lendemain midi – où sont-ils allés chercher tout ça ???

Liban-9106

Liban-9096 Liban-9100