Après avoir échangé des SMS avec Marc, pour savoir si on plongeait ce 8 mai, jour de la victoire de 1945.

Nous voici tous les deux en partance pour aller faire une visite à l’ancre de Callelongue, communément appelée l’ancre à "Gégène"

.JC9  JC10  jc5

Pendant 45 minutes, dans une eau à 14°, avec une visibilité moyenne, et les algues qui envahissent le fond de notre calanque ainsi que l’Ancre, nous avons fait la rencontre d’un Bernard l’Hermite,  d’une très belle taille, protégé par une belle anémone urticante, comme vous pouvez le constater sur ces photos.

jc4JC11JC12

jc6jc7

De retour à notre base, Marc et Geneviève ont marqué les masques, vérifié les stabilisateurs et rempli les fiches du matériel de plongée du club.

Une autre équipe de plongeurs Morses : Martine, Jean Pierre Parcy, Jean Luc, Guy, Henri et Thierry, avec Rémi assurant la sécurité,  sont partis plonger sur les "Moyadons".

Midi dix, les pizzas Roma arrivant, Geneviève, Marc et moi sommes passés à table sur la terrasse.  

Les plongeurs étant de retour, j’ai mis l’eau à chauffer pour leur faire cuire les spaghettis « al dente » que Martine avait amenés avec la sauce au pesto. 

Dans l’après midi après avoir rincé et rangé notre matériel, Jean Luc que nous voyons pour la deuxième fois s’est rendu compte que le bac de rinçage fuyait du coté de la bonde, et décide de le réparer. 

Jc3thumbnailthumbnail 2

Donc,  Geneviève, Martine, Jean Luc et moi commençons les travaux ; démontage du bac, recherche d’une bonde dans le placard de la terrasse où notre Colonel range pas mal de matériel, sciage du tube s’emboitant dans la bonde…

Bref, un travail titanesque nous attendait et nous avons découvert notre nouveau plombier,  "Jean Luc",  plongeur et photographe.

Encore une journée à marquer dans les annales des morses du bout du monde.